Gaz en Syrie: "J'ai vu des femmes, des bébés, des hommes par terre, ils ont étouffé"

A Douma
A Douma - © YOUSSEF KARWASHAN - AFP

Des informations ont fait état d'une attaque chimique sur la ville de Douma, ultime poche rebelle dans la Ghouta orientale en Syrie. Moscou et le régime syrien nient toute attaque chimique. Sur place, les témoignages sont nombreux. Mohamed Abdelrahman, journaliste-activiste proche des rebelles, confirme que de nombreux civils ont été tués : "J'ai visité les lieux où il y a les gens qui sont morts par les gaz toxiques. Le régime a utilisé un baril explosif, apparemment, il contenait des gaz toxiques. On n'est pas arrivé à identifier le genre de gaz, mais quelques médecins et quelques personnes ici, ont parlé du chlore. Mais pour moi, j'ai visité la maison et les bâtiments où il y a des cadavres, des personnes qui ont été tuées. J'ai tout vu. J'ai vu des femmes, des enfants, des bébés, des hommes par terre, ils ont étouffé apparemment. J'ai senti l'odeur du gaz dans le sous-sol où il y avait les gens. J'ai documenté tout, j'ai filmé tout" explique-t-il, interrogé par la RTBF.

Les rebelles ont finalement cédé aux assauts du régime syrien. Ils ont accepté un accord d'évacuation. Plus de 50.000 personnes vont quitter la ville dans les prochains jours.

Syrie : réactions après l'attaque chimique au JT du 09/04

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK