Syrie: deux morts dans un attentat et le tir d'une roquette à Damas

Au moins deux personnes ont été tuées mercredi et 14 blessées à Damas dans deux explosions ayant eu lieu dans deux quartiers de la capitale de manière quasi-simultanée, alors que des informations contradictoires circulaient sur l'origine des déflagrations.

Dans un bandeau rouge, la télévision d'Etat syrienne a fait état de "la mort de deux martyrs et la blessure de 14 autres dans des attentats terroristes" à Marjé, un quartier populaire dans le centre de Damas, et "la place Mayssat", dans le nord-est de la capitale.

Le média, qui a retransmis des images montrant la carcasse d'une voiture calcinée, a d'abord indiqué qu'il s'agissait d'une voiture piégée avant d'avancer la piste d'un tir de roquette sur la place Mayssat.

Les habitants de la zone n'étaient pas en mesure d'identifier l'origine de l'explosion.

Un correspondant de l'AFP a affirmé, quant à lui, avoir vu une voiture totalement calcinée, ajoutant que les forces de sécurité ont bloqué l'accès à la place publique, alors que des travailleurs municipaux balayaient le site.

"J'ai entendu une forte détonation avant d'accourir vers les lieux et de transporter des blessés au sol vers un hôpital", a témoigné à l'AFP Bassam al-Dahni, un habitant qui se trouvait sur place au moment de l'explosion. "J'ai vu une voiture carbonisée mais je ne sais pas s'il s'agissait d'un engin explosif placé sous la voiture ou d'une roquette l'ayant visé", a-t-il ajouté.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK