Syrie: cinq enfants tués par un tir des rebelles à Alep

Au moins cinq enfants, dont quatre frères, ont été tués dans la nuit par un tir de roquette sur un quartier tenu par l'armée syrienne dans la ville divisée d'Alep (nord), rapporte dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Les quatre petits frères, ainsi que leur cousine, avaient tous moins de quatorze ans", indique l'ONG qui dispose d'un large réseau de sources à travers la Syrie.

La roquette lancée par les insurgés s'est abattue sur leur maison dans le quartier de Chahba al-Jadida, dans la partie ouest de la deuxième ville de Syrie qui est contrôlée par les troupes du régime.

L'ex-capitale économique de la Syrie est ravagée depuis 2012 par les combats.

Selon l'OSDH et d'autres ONG, le régime bombarde quotidiennement les zones tenues par les rebelles dans la ville et sa province avec des barils d'explosifs et parfois des missiles, qui ont fait des milliers de morts et des dégâts considérables.

De leur côté, les insurgés lancent des tirs au mortier et des roquettes sur les zones contrôlées par le régime de Bachar al-Assad, faisant également de nombreuses victimes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK