Syrie: Berlin et Paris appellent Moscou à faire pression sur Damas pour un cessez-le-feu immédiat

Les dirigeants allemand et français ont appelé dimanche Moscou à exercer une "pression maximale" sur la Syrie en vue d'une application "immédiate" de la résolution de l'ONU réclamant un cessez-le-feu dans ce pays, a-t-on annoncé de source officielle à Berlin.

Dans un entretien téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont souligné qu'il était "crucial que la résolution (de l'ONU) soit appliquée rapidement et complètement", ont déclaré les services de Angela Merkel.

Une "pression maximale"

Angela Merkel et Emmanuel Macron "appellent la Russie dans ce contexte à exercer une pression maximale sur le régime Syrien pour obtenir une suspension immédiate des raids aériens et des combats". Berlin précise que Angela Merkel, Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ont tous salué la résolution votée la veille à l'unanimité au Conseil de sécurité de l'ONU sur un cessez-le-feu d'au moins 30 jours "en particulier pour permettre l'arrivée de l'aide humanitaire et les évacuations hors de la zone de guerre".

Angela Merkel et Emmanuel Macron ont souligné qu'un cessez-le-feu pourrait être "la base en vue de promouvoir des efforts vers un règlement politique dans le contexte du processus de paix de Genève sous l'égide de l'ONU". "L'Allemagne et la France continuent d'avoir la volonté de travailler avec la Russie et d'autres partenaires internationaux dans ce but", ont ajouté les services de la chancelière.

Malgré la résolution de l'ONU, les raids aériens du régime syrien se poursuivent ce dimanche. De son côté, l'Iran, grand allié du régime syrien, a affirmé dimanche que l'offensive contre des groupes "terroristes" allait se poursuivre dans la Ghouta orientale, fief rebelle assiégé.

 

Rappel des faits

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK