Syrie: à l'ONU, la Russie bloque une déclaration sur le massacre de Houla

Ces mêmes sources ont annoncé que la réunion pourrait intervenir dès dimanche.

Le Royaume-Uni et la France avaient proposé une déclaration condamnant le massacre de Houla, au cours duquel une centaine de personnes, dont 32 enfants, ont péri vendredi et samedi.

Mais la Russie souhaite d'abord que le chef des observateurs de l'ONU en Syrie, le général Robert Mood, s'exprime sur le sujet devant le Conseil de sécurité, ont expliqué ces sources diplomatiques.

L'opposition syrienne accuse les forces gouvernementales d'avoir commis le massacre de Houla. Damas nie toute responsabilité dans ce massacre et l'attribue à des terroristes.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK