Surprise à Venise : deux dauphins nagent dans la lagune, profitant de l’absence des touristes et des bateaux

C’est un magnifique spectacle auquel les Vénétiens ont pu assister ce lundi matin. Dans la lagune, juste à l’entrée du Grand Canal, 2 dauphins sont en effet venu nager en plein cœur de la Cité des Doges.

Le calme plat qui règne à Venise de par l’absence de touristes, et surtout des bateaux touristiques, a en effet permis aux deux cétacés de s’approcher au plus près de la basilique Santa Maria della Salute.

1 images
C’est à l’entrée du Grand Canal que les deux cétacés ont été repérés. © Tous droits réservés

Cette scène, elle a été filmée par Luca Folin, un ouvrier qui travaille pour la ville. "C’était une grande joie de voir ces dauphins dans une période sombre pour tout le monde", s’est réjoui l’homme auprès de nos confrères de "La Nuova di Venezia". "C’était génial de les voir. Je suis content que ça circule sur les réseaux sociaux et que les gens qui les voient sourient parce que nous traversons tous une période difficile."

Après un petit tour à Venise, les deux dauphins ont été gentiment raccompagnés au large par la CERT, l’équipe d’intervention d’urgence en cas d’échouage de cétacés. Ce mardi, l’équipe s’est exprimée sur sa page Facebook par rapport à cet événement. "Après une analyse attentive des images, nous pensons que les deux spécimens repérés hier dans le Grand Canal sont des dauphins bleus (Stenella coeruleoalba). Une espèce inhabituelle à ces latitudes et bathymétries, qui préfère en effet l’eau profonde où elle vit parmi des groupes nombreux. Un épisode qui préoccupe donc les chercheurs qui, grâce à la collaboration des forces de l’ordre et des citoyens, continueront à surveiller la zone."

Ce n’est pas la première fois que le confinement dans de nombreux pays du monde a un effet positif sur la nature vénitienne. En mars 2020, quelques jours seulement après les premières mesures contre le coronavirus en Europe, l’eau des canaux de la Cité flottante était redevenue complètement limpide.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK