L'UE débloque 7 millions supplémentaires pour aider les Philippines

L'UE débloque 7 millions supplémentaires pour aider les Philippines
2 images
L'UE débloque 7 millions supplémentaires pour aider les Philippines - © Tous droits réservés

L'Union européenne a accru samedi de sept millions d'euros son aide humanitaire aux victimes du super typhon Haiyan aux Philippines. Cette assistance s'ajoute aux 13 millions d'euros déjà accordés. De son côté, Médecins sans frontières a pu mettre en place ses premières cliniques.

La commissaire chargée de l'Aide humanitaire et de la réponse aux situations de crise, Kristalina Georgieva, au cours d'une visite aux Philippines. "Je suis venue apporter un message de solidarité des Européens. Nous sommes aux côtés de toutes les victimes avec une aide immédiate et importante", a-t-elle déclaré, selon un communiqué.

En plus des 20 millions d'euros débloqués par l'UE, l'aide bilatérale des pays européens s'élève à environ 25 millions d'euros, selon la Commission. "La priorité est de restaurer l'accès aux zones dévastées et d'apporter l'assistance d'urgence. Il est aussi impératif que nous coordonnions les efforts afin d'atteindre tous ceux qui ont besoin d'une aide", a précisé Mme Georgieva.

L'aide humanitaire de l'UE est apportée par des organisations intervenant sur place, comme le Programme alimentaire mondial (PAM), la Croix Rouge ou le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), une agence onusienne.

Une semaine après le passage du typhon, les opérations de secours se sont enfin accélérées avec l'arrivée vendredi du porte-avions américain George Washington. L'ONU, qui a admis cette semaine que l'acheminement de l'aide avait été "trop lent", a lancé un appel à la communauté internationale pour recueillir 301 millions de dollars (223,5 millions d'euros).

 

Médecins sans frontières met en place ses premières cliniques

L'équipe d'urgence de Médecins Sans Frontières (MSF) a enfin pu mettre en place ses premières cliniques aux Philippines et traité certains patients, malgré des contraintes logistiques importantes, après le passage du typhon Haiyan, a fait savoir samedi l'organisation par voie de communiqué.

"Une grande partie du travail consiste à traiter les personnes ayant des blessures existantes qui se sont infectées", explique le Dr Johan von Streebe, qui est arrivé avec l'équipe aux Philippines vendredi. "Dans la journée écoulée, nous avons fait 25 opérations chirurgicales mineures, et les files d'attente se remplissent de plus en plus de patients souffrant de pneumonie et de diarrhées."

MSF est présent en plusieurs endroits aux Philippines.

La priorité de MSF est de soutenir les hôpitaux locaux, dont beaucoup ont été endommagés, et de mettre en place des cliniques mobiles pour venir en aide aux personnes les plus isolées, souligne l'organisation qui met notamment en place des services médicaux dans l'est de l'île de Samar et commence à examiner des patients. "Pour apporter des secours dans les zones côtières et îles plus isolées, l'équipe prévoit de mettre en œuvre des cliniques mobiles qui offriront une prestation de soins intégrée et, dans la ville de Guiuan même, elle fournira des services ambulatoires." Après avoir passé plusieurs jours à chercher comment acheminer des équipes et des fournitures dans la ville de Tacloban située dans la province de Leyte, une équipe de MSF composée de six personnes a finalement atteint la ville et tente de mettre en place un hôpital de campagne dans les prochains jours, précise encore l'organisation.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK