Emmanuel Macron: "Une nouvelle page de notre longue histoire s'ouvre ce soir"

Après sa victoire à l'élection présidentielle française, Emmanuel Macron s'est exprimé ce dimanche soir peu après 21h depuis son QG situé dans le XVe arrondissement de Paris. Il se rendra ensuite au Louvre où sont réunis ses supporters.

"A l'issue d'une longue confrontation démocratique, vous avez choisi de m'exprimer votre confiance", a-t-il commencé dans un discours solennel prononcé d'une voix grave. Il a assuré qu'il mesurait "le grand honneur" et la "grande responsabilité" que représentait le choix des Français. "Rien n'était écrit", a-t-il souligné.

Le candidat d'En Marche a ajouté : "Ma gratitude va à tous ceux d'entre vous qui m'ont apporté leur suffrage et leur soutien. Je ne vous oublierai pas."

Je sais la colère, l'anxiété, le doute qu'une grande partie d'entre vous ont aussi exprimé

Il a alors adressé "un salut républicain" à Marine Le Pen, la candidate du Front national. "Je sais les divisions de notre nation qui ont conduit certains à des votes extrêmes. Je les respecte, a-t-il poursuivi. Je sais la colère, l'anxiété, le doute qu'une grande partie d'entre vous ont aussi exprimé."

"Nous sommes les héritiers d'une grande histoire et du grand message humaniste adressé au monde, a encore déclaré Emmanuel Macron qui a dit sa volonté de "défendre la France et ses intérêts vitaux".

J'oeuvrerai à retisser le lien entre l'Europe et les peuples qui la forment

Le nouveau président de la République n'a pas manqué d'évoquer l'Europe. "J'oeuvrerai à retisser le lien entre l'Europe et les peuples qui la forment, entre l'Europe et les citoyens.

Dans un contexte d'alerte terroriste, Emmanuel Macron a assuré que "la France sera au premier rang de la lutte contre le terrorisme sur son sol et dans l'action internationale.

Pour lui, "une nouvelle page de notre longue histoire s'ouvre ce soir. [Il veut] que ce soit celle de l'espoir et de la confiance retrouvée." Après avoir appelé de ses vœux une "moralisation de notre vie publique", il a dit son souhait de "construire un avenir meilleur par le travail, l'école et la culture".

 

>>> A lire aussi:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK