Suisse: les héritiers de Mobutu vont recevoir leurs sous

RTBF
RTBF - © RTBF

Un tribunal helvétique a décidé de débloquer les fonds de Mobutu Sese Seko. On parle d'une somme de 5 millions 200 mille euros. Plus rien ne s'oppose désormais à ce qu'elle soit remise aux héritiers de l'ancien dictateur.

Depuis la chute de Mobutu en 1997, les autorités suisses bloquaient les avoirs placés dans les banques helvétiques par l'ancien dictateur. En avril dernier, le gouvernement avait décidé de prolonger ce blocage jusqu'au 31 octobre, en attente d'une décision du Tribunal Pénal Fédéral, plus haute instance pénale du pays. Mais les choses ont été plus vite.

Le TPF a confirmé une décision du Parquet helvétique qui estimait que les faits de blanchiment d'argent en Suisse, allégués par le gouvernement pour justifier le blocage, tombaient sous le coup de la prescription. Du coup, plus rien ne s'oppose au déblocage de ces fonds, affirme le porte-parole du ministère suisse des Affaires Etrangères. Les héritiers de Mobutu vont pouvoir passer à la caisse et disposer de la somme évaluée à 5 millions 200 mille euros qui n'est peut être qu'une partie de la fortune réelle de Mobutu.

Des juristes suisses estiment que cette décision marque une journée noire pour la République Démocratique du Congo mais aussi pour l'image de la République helvétique.

Pas sûr, en tous cas, que la stricte application du droit helvétique coïncide avec l'idée de la morale que se font ceux qui se battent pour la restitution des biens "mal acquis" par les dictateurs.

(M.S. avec Istvan Felkaï)