Suisse: le Guinness book pour la plus grande carte postale sur un glacier

La carte postale de tous les records
La carte postale de tous les records - © Tous droits réservés

C’est la plus grande carte postale de tous les temps. Composée de 125.000 messages, dessins d'enfants et d'adolescents du monde entier. Elle a été déployée vendredi sur un glacier suisse (Aletsch) à plus de 3400 mètres d’altitude, pour attirer l'attention sur le changement climatique. En décembre prochain, la Pologne accueillera une nouvelle conférence sur le réchauffement climatique, ce sera la COP24.

Stop Global Warming

La carte postale est constituée de 64 cartes plastifiées, déployées côte à côte sur un carré d’environ 2.500 m2. Parmi les messages clairement identifiables : "We are the future, give us a chance" (Nous sommes l'avenir, donnez-nous une chance).

Derrière moi, nous avons 125.000 jeunes

Thomas Gass, chef du Département de la coopération Sud de la Direction du développement et de la coopération de la Suisse, n'est pas peu fier: "Derrière moi, nous avons 125.000 jeunes, c'est la génération de demain qui nous envoie un message très fort, un message très puissant sur notre responsabilité, notre responsabilité à prendre le contrôle du changement climatique."

Limiter à +1,5° C

Selon un dernier rapport spécial du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), il est encore possible de limiter le réchauffement planétaire à +1,5°C. Ce seuil permettrait de contenir les effets négatifs à un niveau acceptable.

Des établissements scolaires de 35 pays ont participé à cette campagne. Une carte postale de la mosaïque géante sera prochainement envoyée aux participants de la COP24 depuis le bureau de poste le plus haut d'Europe, situé au col de Jungfraujoch, qui surplombe le glacier Aletsch.

Océane Dayer, la fondatrice de l'association "Jeunesse Suisse pour le Climat" explique l’idée. "Le message sur ces cartes postales, c'est que peu importe votre taille, vous pouvez être un citoyen ou un politicien ou un président, vous pouvez agir à votre niveau, qu'il soit régional, international, vous pouvez agir et faire quelque chose pour préserver la vie sur terre. Nous attendons des actes, des décisions et des actions urgentes. Nous avons fini de discuter, il ne faut plus attendre, nous voulons agir, pour faire cette transition, nous voulons décarboniser l'économie et les sociétés afin de sauver le climat et tous vivre en paix sur cette planète."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK