Suède : le centre, la droite et l'extrême droite démettent le Premier ministre

La coalition de centre-droit et l'extrême droite en Suède ont uni leurs voix mardi pour démettre le Premier ministre social-démocrate Stefan Löfven, affaibli après les récentes élections législatives qui n'ont pas permis de dégager de majorité.

204 parlementaires sur 349 ont voté contre la motion de confiance, soit la totalité des élus de la droite, du centre et de l'extrême droite, moins une voix.

Stefan Löfven affaibli par les élections

Le scrutin du 9 septembre n'a pas permis de dessiner une majorité. La coalition de centre gauche (sociaux-démocrates et écologistes avec le soutien informel du Parti de gauche) emmenée par le Premier ministre sortant a obtenu 144 des 349 sièges parlementaires, soit un de plus que l'Alliance formée par la droite (conservateurs, libéraux, centristes et chrétiens-démocrates).

La Suède a besoin d'un nouveau gouvernement qui recherche un large soutien politique pour mener les réformes

Désarçonné par le vote de ce mardi, le Premier ministre sortant reste à son poste pour expédier les affaires courantes jusqu'à la nomination d'un nouveau chef de gouvernement, processus qui pourrait prendre des semaines tant le paysage politique suédois est fragmenté.

Le président du Parlement, personnage centrale dans la vie politique suédoise, pourrait confier au dirigeant conservateur, Ulf Kristersson, la charge de former un gouvernement.

"La Suède a besoin d'un nouveau gouvernement qui recherche un large soutien politique pour mener les réformes", avait plaidé Ulf Kristersson avant que le Parlement démette le Premier ministre.

Alternance à droite? Avec qui?

Ulf Kristersson veut reprendre la main et proposer une alternance à droite.

Les Démocrates de Suède, mouvement d'extrême droite qui en a remportés 62, ont voté aujourd'hui contre Stefan Lofven, mais on ignore s'ils ont l'intention de soutenir l'Alliance. Certains à droite souhaiteraient s'assurer le soutien des Démocrates de Suède, troisième parti du pays, une option inacceptable pour le Centre et les Libéraux.

Elections en Suède - Vews du 10/09

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK