Soudan du Sud: des bombardiers soudanais attaquent Bentiu

De fortes explosions ont secoué la localité alors que plusieurs bombes étaient larguées près d'un pont stratégique et d'un marché, tuant au moins un enfant, dont le cadavre carbonisé a été vu par cette journaliste.

"Le pont et le marché ont été bombardé (...) nous envoyons une équipe pour vérifier combien de personnes ont été tuées dans ces attaques", a déclaré Mac Paul, le directeur adjoint des services sud-soudanais de renseignement.

Un premier bilan provisoire fait état d'un enfant tué et de trois civils blessés, a-t-il indiqué.

"Ceci est une grave escalade et une violation du territoire du Soudan du Sud (...) je pense qu'il s'agit d'une provocation évidente", a-t-il ajouté.

Les bombes visant le pont, situé sur une route reliant la ville à la frontière avec le Soudan, une soixantaine de km plus au nord, sont tombées non loin de la journaliste de l'AFP qui se trouvait en voiture.

Ce bombardement, le dernier en date sur Bentiu, déjà prise pour cible à plusieurs reprises par l'aviation soudanaise, intervient au lendemain de l'annonce, dimanche, par l'armée sud-soudanaise de son retrait total de la zone pétrolifère d'Heglig, située à la frontière entre les deux Soudans et revendiquée par les deux pays.

Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK