Sommet Trump/Kim: que peut-on attendre de cette rencontre ?

Le sommet tant attendu Trump/Kim débutera dans quelques heures à Singapour. La question de la dénucléarisation de la Corée du Nord sera, certes, au centre des intérêts, mais que peut-on attendre concrètement de cette rencontre historique? 

"Que vont-ils se dire? On ne sait pas. Tout est possible", insiste Michel Liegeois, professeur en relations internationales à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve. 

C’est la première fois qu’une telle rencontre a lieu, depuis la guerre de Corée. Et selon lui, "il y a clairement un enjeu symbolique". "Ici je pense qu’il y a la volonté de montrer que l'on a réussi à s'entendre pendant une période de fortes tensions."

"Entretenir l’illusion de cette lune de miel"

L'année dernière a effectivement été marquée par les essais nucléaires à répétitions de la part du dirigeant nord-coréen, "qui ont donné l'impression de ne pas être loin d'un conflit militaire", précise le professeur. 

Mais depuis, Kim Jong-un joue la carte de la diplomatie, notamment au travers de sa participation aux Jeux Olympiques d'hiver mais aussi via les rencontres avec les présidents sud-coréen et chinois"Pour le nord-coréen, c’est un succès diplomatique considérable qu’il va pouvoir utiliser dans la propagande intérieure. C'est montrer que le pays est respecté sur la scène internationale. Le Nord tire les dividendes de cette politique du pire. Et je pense qu’ils vont faire en sorte que ces dividendes politiques continuent à être utilisées. Ils devront entretenir l’illusion de cette lune de miel."

Pour Donald Trump, il s'agit aussi de montrer qu'il est le premier président américain à rencontrer un dirigeant de la Corée du Nord. Mettre en place une politique d'apaisement pour prouver qu'il n'est pas intransigeant, mais ouvert à la discussion. Il peut espérer aussi recevoir le respect national et international, après notamment la récente débâcle lors du G7 ou sa décision de se retirer de l'accord iranien"Chacun peut prétendre que cette rencontre est un succès et démontre la validité de leurs choix diplomatiques."

Le Nord, prêt à la dénucléarisation?

Une première étape de la dénucléarisation nord-coréenne a déjà été initiée il y a quelques semaine avec le démantèlement de son site d'essais nucléaires de Punggye-ri. Mais Washington réclame une dénucléarisation "complète, vérifiable et irréversible" de l’arsenal nucléaire nord-coréen, ce qui signifie tout arrêter. 

Avec un accord, Kim Jong-un pourrait espérer un peu d’oxygène pour son économie, puisque ses essais nucléaires lui ont valu des sanctions du conseil de sécurité de l'ONU. Mais est-il vraiment prêt à cela et dans quelles mesures? Va-t-il détruire tout son arsenal nucléaire? Vont-ils trouver un terrain d'entente?

Côté américain, Trump s'est dit "confiant" samedi matin et mise sur son sens des négociations. Il estime que ce sommet une "occasion unique qui ne se représentera jamais" d’arriver à un accord sur le nucléaire. Une façon pour le président de marquer l'histoire là où les autres ont échoué, mais aussi réduire la présence militaire des Etats-Unis dans la région. 

Mais cette rencontre c'est aussi un autre message: garantir la sécurité régionale. Donald Trump ne sera pas uniquement le président des Etats-Unis lors de ce sommet, "il sera aussi le représentant de la sécurité du Japon et de la Corée du sud, pays qui se sentent menacés par le Nord", conclu Michel Liegeois.

Suivez le sommet Donal Trump/Kim Jong-un en direct:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK