Sommet européen: y aura-t-il des réponses concrètes aux défis migratoires?

Le sommet européen qui s'ouvre ce jeudi à Bruxelles est consacré aux défis migratoires, pour lesquels il n'y a toujours pas de politique commune.

Cette réunion risque d'être tendue, comme à chaque fois que les chefs d'Etats et de gouvernement débattent de la migration en Europe. Mais cette fois-ci il y a une dimension dramatique supplémentaire. D'ailleurs on ne parle plus de crise migratoire mais bien de crise politique. Aujourd'hui le nombre d'arrivées de migrants vers l'Union a baissé de 95% par rapport à son pic d'octobre 2015.

Des solutions sont sur la table mais pas la volonté de les faire aboutir ensemble. En fait, aujourd'hui en Europe, les partis populistes et nationalistes ont le vent en poupe. Certains sont même arrivés au pouvoir. Et la migration, c'est leur fonds de commerce. Ils n'ont aucun intérêt à trouver une solution qui viendrait briser leur élan. D'ailleurs personne ne s'attend à ce que ce sommet débouche sur des avancées concrètes à 28, ni sur la migration, ni sur le Brexit, où les négociations piétinent, ni même sur le budget de la zone euro qui est loin de faire l'unanimité autour de la table du Conseil.

Bref, tous les éléments sont réunis pour deux jours de débats longs et houleux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK