Sommet européen: les Etats membres irréconciliables sur la politique migratoire

A migrant looks at his mobile phone in an abandoned printing factory in the western Serbian town of Sid
A migrant looks at his mobile phone in an abandoned printing factory in the western Serbian town of Sid - © ANDREJ ISAKOVIC - AFP

Les 28 chefs d'Etat et de gouvernement se retrouvent à Bruxelles ce jeudi 14 et vendredi 15 décembre pour un sommet européen. Un sommet chargé, les dirigeants  vont constater l'avancée de l'Europe de la défense. Ils devraient également donner leur feu vert pour la poursuite des négociations sur le Brexit. Il y aura même un sommet spécifique de la zone euro. Sur tous ces points, les chefs d'Etat et de gouvernement devraient finir par s'entendre. Par contre, sur la question de la politique migratoire, les points de vue semblent toujours aussi irréconciliables. 

Quotas de réfugiés

Les pays d'Europe centrale et orientale n'en démordent pas. Ils ne veulent pas entendre parler de quotas de réfugiés répartis parmi les Etats membres. C'est pourtant l'une des propositions que la Commission européenne a mis sur la table pour réformer le règlement de Dublin. Ces règles, qui fixent les critères d'accueil des demandeurs d'asile en Europe, et que la crise migratoire a fait voler en éclat. Avec le Brexit, le sujet a été mis sous le tapis. L'Europe devait donner l'impression d'unité et mettre en silence ses divisions. Et puis l'accord conclu avec la Turquie en 2016 a rendu la situation moins urgente.

Ce jeudi, les 28 vont prendre leur courage à deux mains et rouvrir le dossier qui fâche. La discussion sera franche annonce un diplomate européen. Electrique même et la tension se fait déja sentir. Dans une note pour préparer la réunion, Donald Tusk le président du Conseil a jugé que les quotas étaient "trop clivant" pour être efficace. Une attitude qualifiée immédiatement d'anti-européenne par Dimitris Avramopoulos, le commissaire européen en charge de la politique migratoire. Bref, avant même le début du sommet, les esprits sont déjà bien échauffés. 

Toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK