Sommet européen à Bruxelles: trois Belges dans le grand mercato

Jean-Claude Juncker sera-t-il remplacé par Guy Verhofstad?
Jean-Claude Juncker sera-t-il remplacé par Guy Verhofstad? - © FREDERICK FLORIN - AFP

Réunis à Bruxelles ce jeudi, les dirigeants européens doivent toujours décider des nominations aux postes clés à la tête de l’Union européenne. Qui seront les prochains présidents de la Commission, du Conseil, ou encore du Parlement? Plusieurs noms circulent sans qu’aucun ne s’impose. La discussion s’annonce longue et compliquée.

Il n’est d’ailleurs pas certain que les 28 aboutissent à un accord sur ces nominations à l’issue du sommet. Il faut trouver l’équilibre entre les familles politiques, la répartition géographique, la parité homme/femme et la compétence des candidats. Un exercice difficile.

Trois noms belges reviennent régulièrement

Cela dit, parmi les noms qui circulent, trois Belges reviennent régulièrement. D’abord, Guy Vehofstadt. Après 10 ans à la tête du groupe libéral au Parlement européen, il vise, sans le dire ouvertement, le perchoir de l’assemblée.

Mais un autre libéral pourrait contrecarrer ses plans. Charles Michel n’est candidat à rien, il n’a pas fait campagne, mais son nom revient comme un outsider possible, soit comme président de la Commission, soit comme président du Conseil. Une rumeur alimentée par les louanges du président français à son égard, mais systématiquement démentie par l’entourage du Premier ministre.

Enfin, Philippe Lamberts, lui, assume ses ambitions européennes. Le président du groupe de verts au Parlement européen n’a jamais caché qu’il aimerait être le prochain commissaire belge. 

Archives : Débat européen 15/05/2019

A la veille des élections européennes du 26 mai, les six candidats à la présidence de la Commission européenne se sont affrontés lors d'un débat organisé au Parlement européen. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK