Sommet de la Francophonie: Charles Michel pointe la dimension économique

Arrivé vendredi après-midi à l'aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar, Charles Michel a été accueilli à son arrivée par le président sénégalais Macky Sall.
Arrivé vendredi après-midi à l'aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar, Charles Michel a été accueilli à son arrivée par le président sénégalais Macky Sall. - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le Premier ministre belge Charles Michel a entamé vendredi son premier grand déplacement à l'étranger depuis son entrée en fonction, début octobre, en se rendant à Dakar où il participera samedi et dimanche au 15e sommet de la Francophonie. Il devient ainsi le premier chef de gouvernement fédéral francophone à représenter la Belgique dans cet aréopage de dirigeants de 77 Etats membres et observateurs.

A la veille de l'ouverture du sommet, Charles Michel a insisté sur la dimension économique que la Francophonie devrait être amenée, au delà de l'aspect culturel, à ajouter à son action. Car ce bloc représente près de 274 millions de personnes, générant 16% du Produit intérieur brut (PIB) mondial, avec un taux de croissance enviable de 7%, principalement en Afrique, a-t-il expliqué à la presse.

Arrivé dans l'après-midi à l'aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar, il a été accueilli à son arrivée par le président sénégalais Macky Sall, hôte du sommet, et... par le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, qui se trouve sur place depuis jeudi.

La Belgique bénéficie en effet d'un double représentation - Etat fédéral et entité fédérée francophone - au sein de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Le Canada dispose quant à lui de trois sièges, grâce à ses provinces du Québec et du New Brunswick.

Mais la Fédération Wallonie-Bruxelles est la seule entité belge à participer au financement effectif de l'OIF, dont elle est le troisième contributeur, après la France et le Canada, à hauteur d'une douzaine de millions d'euros par an, dont la moitié environ pour la télévision francophone TV5.

"Nous allons faire en sorte que la voix de la Belgique et de la Fédération Wallonie-Bruxelles soit entendue dans le respect de nos institutions, de toutes nos sensibilités parce que la Francophonie est un enjeu dans lequel nous croyons", avec la possibilité de plus en plus d'un développement économique", a affirmé le Premier ministre en soirée, lors d'une rencontre avec la communauté belge du Sénégal - quelque 500 personnes sont inscrites au registre de l'ambassade à Dakar.

M. Demotte a pour sa part insisté sur la "valeur ajoutée économique" que la Francophonie est susceptible d'apporter.

Le ministre-président francophone a aussi mis en avant la diversité que la Francophonie porte en elle, parlant même - en néerlandais et à l'adresse manifeste du public flamand - de la nécessité de pratiquer la "courtoisie".

Le sommet de Dakar, le deuxième à se tenir dans la capitale sénégalaise, doit notamment désigner dimanche au plus tard le prochain secrétaire général de la Francophonie pour succéder à l'ancien président sénégalais Abdou Diouf, 79 ans, après trois mandats, parmi cinq candidats.

Sont en lice l'ancienne gouverneure générale du Canada Michaëlle Jean, d'origine haïtienne, l'ex-président burundais Pierre Buyoya, l'ancien ministre des Affaires étrangères de l'île Maurice, Jean-Claude de l'Estrac, l'écrivain congolais Henri Lopes, actuellement ambassadeur du Congo à Paris, et l'Equato-Guinéen Agustin Nze Nfumu, qui est représentant personnel du président équato-guinéen auprès du conseil permanent de la Francophonie.

Selon l'entourage du Premier ministre, de nombreux contacts bilatéraux sont possibles en marge d'une telle réunion, principalement avec les dirigeants des pays partenaires de la Coopération au développement - un département que M. Michel connaît bien pour l'avoir dirigé de décembre 2007 à février 2011 -, dont la majorité se trouve en Afrique.

Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK