Somalie : une attaque tue cinq soldats et blesse un conseiller militaire américain

Somalie : une attaque tue cinq soldats et blesse un conseiller militaire américain
Somalie : une attaque tue cinq soldats et blesse un conseiller militaire américain - © ABDIRAZAK HUSSEIN FARAH - AFP

Cinq soldats somaliens ont été tués et un conseiller militaire américain grièvement blessé lundi en Somalie, dans un attentat revendiqué par les militants islamistes shebab, a-t-on appris de source sécuritaire.

Un kamikaze a fait exploser sa voiture bourrée d’explosifs à l’entrée d’une base militaire à Janay Abdalla, un village situé à environ 60 km de la cité portuaire de Kismayo (sud).

"Il y a eu un attentat-suicide contre la base militaire de Janay Abdalla. Cinq soldats somaliens ont été tués et un conseiller militaire américain grièvement blessé", a déclaré à l’AFP un responsable sécuritaire local, Mohamed Abdulle.

Les soldats à l’intérieur de la base ont tiré à de nombreuses reprises sur le véhicule, sans pouvoir l’arrêter, a-t-il expliqué.


►►► À lire aussi : Cameroun : sept civils tués mardi dans un attentat suicide djihadiste dans le nord du pays


Les shebab ont revendiqué l’attaque en disant que 16 soldats somaliens et quatre Américains avaient été tués. Ils exagèrent le plus souvent le bilan de leurs attaques.

Chassés de la capitale somalienne en 2011, les shebab ont ensuite perdu l’essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides y compris dans la capitale, contre des objectifs gouvernementaux, sécuritaires ou civils.

Affiliés à Al-Qaïda, ils ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et par les 20.000 hommes de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom).

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK