Somalie: des pirates s'emparent d'un pétrolier saoudien

RTBF
RTBF - © RTBF

Des pirates somaliens ont capturé lundi un petit pétrolier saoudien et ses 14 membres d'équipage dans le golfe d'Aden, a indiqué mercredi à l'AFP le responsable d'un programme d'assistance aux marins basé au Kenya, Andrew Mwangura.

Le MT Al Nisr Al Saudi, tanker de 5136 tonnes (à vide), a été intercepté par des pirates, avec à son bord 13 marins sri-lankais et un capitaine grec, a indiqué Andrew Mwangura.

"Le navire revenait du Japon vers Jeddah", en Arabie Saoudite. Les pirates l'ont immédiatement redirigé vers la côte est de la Somalie, dans les eaux de l'océan Indien, toujours selon Andrew Mwangura.

Interrogé au téléphone depuis Bruxelles, le porte-parole de l'opération européenne anti-piraterie Atalante, le capitaine de frégate John Harbour, a confirmé l'incident.

"Le bateau a été ramené face à la localité de Garacad", un repaire de pirates dans le centre de la Somalie, a précisé le porte-parole. "La force navale Atalante suit la situation".

En novembre 2008, des pirates somaliens s'étaient emparés du super tanker saoudien Sirius Star, qu'ils avaient libéré début janvier 2009 contre une rançon de près de huit millions de dollars.

Fin novembre 2009, un autre superpétrolier, grec cette fois, le Maran Centaurus avait été capturé avec dans ses cales deux millions de barils de brut.

Le navire et son équipage avaient été libérés mi-janvier contre une rançon comprise entre 5,5 et 7 millions de dollars, l'une des plus importantes jamais versées aux pirates somaliens.

Le MT Al Nisr Al Saudi, capturé ce lundi, est cependant de taille beaucoup plus modeste et a été capturé à vide.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK