Seuls des Chinois "étranges" peuvent avoir le Nobel de la Paix

Parlant devant la World Policy Conference (WPC), organisée par l'Institut français des relations internationales (IFRI) et consacrée à la gouvernance mondiale, Mme Fu commentait l'attribution du prix Nobel de la Paix au dissident Liu Xiaobo, 54 ans, ancien professeur qui purge une peine de 11 ans pour subversion. "En ce qui concerne les Chinois, le comité du prix Nobel de la Paix a toujours nommé des gens étranges", a-t-elle estimé, une phrase qui pourrait aussi viser le dalaï lama, chef spirituel et politique des Tibétains en exil, qui a obtenu le prix en 1989.

"Si vous êtes chinois, tout ce que vous avez à faire, c'est de faire quelque chose d'étrange, et vous avez de grandes chances d'être sélectionné", a lancé la vice-ministre. Mme Fu a poursuivi en se demandant si "les héros de la Chine" pourraient "un jour être en vue du prix Nobel". La diplomate a évoqué les scientifiques chinois qui ont contribué à éliminer la pauvreté et la famine dans ce pays de plus de 1,3 milliard d'habitants.

Elle a cité en particulier Yuan Longping, sommité de l'agriculture scientifique, que beaucoup appellent "le père du riz hybride". "A un moment, j'ai même pensé qu'il pourrait peut-être être nommé. Mais je comprends maintenant comme j'étais naïve de le penser", a déclaré Mme Fu.
Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK