Série de frappes aériennes israéliennes sur Gaza

L'armée israélienne a confirmé à l'AFP "une frappe" sur Gaza, gouverné par le mouvement islamiste Hamas, mais sans autre détail.

Ces frappes aériennes n'ont pas fait de victimes dans l'immédiat, a indiqué un porte-parole des services d'urgences de Gaza, Achraf al-Qoudra.

Les bombardements aériens se poursuivaient dans la soirée, selon une journaliste de l'AFP.

Selon les témoins, dont un photographe de l'AFP, l'aviation israélienne a procédé à neuf frappes, dont au moins sept dans le sud du territoire palestinien, le reste dans le nord. Les raids ont visé des camps d'entraînement des Brigades Al-Qods, la branche militaire du Jihad islamique, et des Brigades Ezzedine Al-Qassam, le bras armé du Hamas.

Les activistes du Hamas, y compris les combattants de sa branche armée, avaient évacué dans la soirée toutes leurs bases, selon des sources de sécurité locales.

Le groupe radical palestinien Jihad islamique a tiré mercredi des dizaines de roquettes sur Israël en représailles à la mort de trois de ses combattants dans un raid israélien, le Premier ministre israélien menaçant d'une riposte ferme à cette salve.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK