Série d'attentats en Irak: au moins 28 morts

RTBF
RTBF - © RTBF

Une série d'attentats à la bombe dans la région de Bagdad a causé vendredi la mort de 28 personnes qui sortaient de mosquées chiites après la prière hebdomadaire, selon des sources des services de sécurité.

Au moins 63 personnes ont été blessées dans ces attentats commis de manière simultanée dans Bagdad et ses environs, selon les mêmes sources.

"Au moins 21 personnes ont été tuées et 35 blessées dans l'explosion d'une bombe visant des fidèles" dans un parking de la mosquée Al-Chouroufi à Chaab, un quartier du nord-est de Bagdad, a indiqué l'une de ces sources.

Cette mosquée est fréquentée par des partisans du mouvement du chef radical chiite Moqtada Sadr.

La mosquée est occupée par l'armée et les fidèles prient sur le terre-plein entre le bâtiment et le parking où était garée une vieille Volkswagen. Le véhicule, qui avait éveillé les soupçons, a explosé avant l'arrivée de la police.

Des habitants ont crié contre les policiers auxquels ils ont reproché de n'avoir pas fait correctement leur travail.

Deux autres bombes ont explosé au moment où les fidèles quittaient la mosquée Rassoul al-Azam à Jisr Diyala, dans la banlieue sud de Bagdad, à la fin de la prière hebdomadaire. Cinq fidèles ont péri et 15 ont été blessés, toujours selon les mêmes sources.

Dans le quartier de Zaafaraniyah, dans la banlieue sud de Bagdad, un fidèle a été tué et six blessés dans l'explosion d'une bombe devant une mosquée, a-t-on ajouté.

Dans l'est de la capitale, un fidèle a été tué et trois autres ont été blessés dans un attentat près de la mosquée Al-Hakim dans le quartier de Kamaliyah.

Un autre attentat a eu lieu dans la husseiniyeh (lieu de culte chiite) Imam Sadr à Al-Elam, un quartier de l'ouest de Bagdad, et a fait quatre blessés.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK