Sénégal: l'opposition à la candidature d'Abdoulaye Wade ne désarme pas

Alors que les leaders de l'opposition ont appelé à un rassemblement pacifique, certains craignent de nouvelles violences. Lundi, la contestation a été marquée par des violences, dans le nord du pays. Deux personnes ont été tuées et cinq blessées dans des échauffourées entre manifestants et forces de l'ordre.

Le Mouvement du 23 juin, appelé mouvement M23, regroupe des partis d'opposition et des organisations de la société civile contre la candidature d'Abdoulaye Wade. Agé de 85 ans, celui que les Sénégalais appellent le " Vieux " est au pouvoir depuis douze ans.

Le Sénégal était considéré comme un modèle de démocratie en Afrique. Mais, le pays est en train de basculer dans la tourmente. La validation de la candidature contestée du président Wade à la présidentielle de février, ainsi que l'invalidation de la candidature du chanteur Youssou Ndour, ont provoqué une vague de violences à travers le pays.

Nicolas Willems

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK