Séisme de magnitude 6 au large de la Californie

RTBF
RTBF - © RTBF

Un séisme de magnitude 6 est survenu jeudi après-midi au large des côtes californiennes dans une région située à plus de 400 km au nord de San Francisco, a indiqué l'Institut de géophysique américain (USGS).

La secousse est survenue dans l'océan Pacifique peu après midi heure locale (20h20 GMT) à une faible profondeur (11 kilomètres).

La secousse a été suffisamment forte pour être ressentie par des habitants de San Francisco, à quelque 440 km de l'épicentre.

"Aucun blessé ou dégât ne nous a été signalé pour l'instant. Nous sommes toujours en train de réunir les informations, car l'événement est très récent", a déclaré à l'AFP Jordan Scott, porte-parole de l'Agence californienne de gestion des urgences.

La secousse a notamment été ressentie à Eureka, une ville côtière de 26.000 habitants située à 76 km de l'épicentre.

"J'étais assis à mon bureau et on a ressenti une bonne secousse", a déclaré à l'AFP le lieutenant Murl Harphan, de la police d'Eureka.

"Nous n'avons aucun signalement de dégâts pour l'instant", a-t-il ajouté, précisant que les secousses n'avaient pas été "aussi puissantes" que celles du séisme du 9 janvier dernier.

Déjà le 9 janver

Ce jour-là, un séisme de magnitude 6,5, dont l'épicentre se situait également en mer, avait secoué toute la région, sans faire de blessés graves ni de gros dégâts. L'électricité avait été coupée dans plusieurs milliers de foyers, avant d'être rétablie tôt le lendemain matin.

Aucun blessé ni dégât n'a été signalé non plus pour l'instant dans la ville de Ferndale, située à 59 km de l'épicentre, et où le séisme du 9 janvier avait entraîné de nombreux dégâts.

"J'ai été surpris que (sa magnitude) soit de 6.0. Il ne m'a pas paru si fort. Je pensais que c'était plutôt 3.5. Presque tout le monde l'a senti, cependant", a déclaré à l'AFP Jay Parrish, responsable municipal.

"J'ai fait un tour et j'ai été voir, sur Main Street, quelques-uns des bâtiments endommagés par le dernier séisme, mais je n'ai vu aucun dégât supplémentaire", a-t-il précisé.

Les séismes les plus forts de ces vingt dernières années en Californie remontent à 1992 et 2005. Tous deux affichaient une magnitude de 7,2.

Pour mesurer la puissance d'un séisme, l'USGS utilise la "magnitude de moment" (Mw). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK