Séisme de magnitude 6.5 en Chine: au moins 25 morts et 247 blessés

Le bilan du séisme de magnitude 6.5 qui a frappé la province chinoise du Sichuan (sud-ouest) est passé à 25 morts et 247 blessés, ont précisé ce mercredi les autorités locales. Quarante personnes sont sérieusement atteintes, selon les médias locaux. L'épicentre du tremblement de terre se situe, selon l'agence de presse Xinhua, à quelque 285 km au nord de Chengdu.

Cinq des 25 personnes tuées, au moins, sont des touristes qui visitaient le parc national de Jiuzhaigou, grand de 720 km2 et célèbre pour son relief montagneux et ses chutes d'eau. Le parc était fermé au moment du séisme à 21h19 mardi, heure locale, (15h19 heure belge), selon Xinhua.

Le nombre exact d'étrangers présents dans la zone n'est pas connu, d'après Xinhua.

Les services de secours sont à pied d’œuvre au niveau national, mercredi: quatre hélicoptères, 90 véhicules, des centaines de militaires, du personnel médical et plus de 1200 sauveteurs sont en route pour les zones touchées, selon la télévision d'Etat.

L'hôpital de Jiuzhaigou a pris en charge 156 blessé, a précisé Xinhua.

De premières images montraient des sauveteurs paramilitaires en gilet orange fouillant des décombres à la recherche de survivants. Le président Xi Jinping a appelé à "des efforts tous azimuts afin d'organiser rapidement les secours et de venir en aide aux blessés".

La "Commission nationale pour la réduction des catastrophes" a estimé que 100 personnes pourraient avoir été tuées dans la secousse, un bilan qui se fonde sur les chiffres du recensement réalisé en 2010 dans cette région montagneuse et peu peuplée.

Le séisme pourrait avoir fait des milliers de blessés et plus de 130 000 habitations ont pu être endommagées, selon la Commission.

Le tremblement de terre est survenu à 21H20 locales (13H20 GMT) dans une zone reculée du Sichuan, non loin de la zone où un séisme de magnitude 8 avait fait 87 000 morts et disparus en 2008, a indiqué l'institut géologique américain (USGS).

L'épicentre se trouvait à 284 kilomètres au nord de la capitale provinciale Chengdu, et à une profondeur de 10 kilomètres, selon l'USGS.

Secteur très touristique

Le secteur frappé par le séisme comprend notamment le parc national de Jiuzhaigou, une région reculée du plateau tibétain, qui figure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce secteur très fréquenté par les touristes est renommé pour la beauté de ses lacs.

"Piégés" dans le parc national

Le Quotidien du Peuple a rapporté que plus de cent personnes s'étaient retrouvées "piégées" dans le parc national et posté sur Twitter une vidéo montrant des rescapés allumant un feu de camp dans la nuit.

Plus de 38 000 personnes ont visité mardi le parc national de Jiuzhaigou, selon Chine nouvelle. Pas moins de 31 500 d'entre elles ont été mises en sécurité, selon l'agence.

La restauratrice Tang Sesheng a fui son établissement à Jiuzhaigou dès qu'elle a senti la terre trembler.

"C'était comme en 2008 à Jiuzhaigou lors du dernier grand tremblement de terre, donc je savais ce que c'était. Celui-ci semblait même plus puissant", a-t-elle raconté à l'AFP au téléphone.

Les autorités ont mobilisé des jeunes pour évacuer les habitants

Les habitants se sont enfuis de leurs habitations pour s'installer dans les grands jardins publics de la ville, ou à bord des voitures, loin des immeubles, craignant qu'ils ne s'effondrent, selon son témoignage.

"Les gens n'ont rien pris sur eux, ni argent, ni vêtements, on s'est juste rués à l'extérieur", a-t-elle rapporté.

Des habitations ont été détruites et les autorités ont mobilisé des jeunes pour évacuer les habitants, a déclaré à l'agence officielle un responsable du parc national.

Le séisme a été fortement ressenti à Chengdu, selon Chine nouvelle. Mais la secousse a touché une vaste région, affolant jusqu'aux habitants de la grande ville de Xian, à plus de 400 km de là.

La Chine est régulièrement frappée par des séismes, en particulier dans les régions montagneuses de l'ouest et du sud-ouest.

Mercredi matin, un séisme de 6,3 a par ailleurs été enregistré au Xinjiang, dans le nord-ouest du pays, selon l'USGS. Aucune victime ni aucun dégât n'était signalé dans l'immédiat.

La secousse s'est produite vers 7h30 (23h30 GMT mardi) dans une zone peu peuplée proche du Kazakhstan et a été fortement ressentie dans la capitale régionale Urumqi, selon Chine nouvelle. Une réplique de 5,2 a été ressentie quelques minutes plus tard.

Sujet du 13h:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir