Sécurité maximum à Bagdad par crainte d'attentats

RTBF
RTBF - © RTBF

Les forces de sécurité irakiennes bouclaient mardi de larges portions de Bagdad et procédaient à des vastes fouilles après des informations sur la présence de véhicules piégés, ont indiqué des sources de sécurité.

Les forces de sécurité "ont pris des mesures de sécurité préventives dans le cadre d'une opération de recherche dans la plupart des quartiers de Bagdad qui freine la circulation", a affirmé à l'AFP le porte-parole du commandement militaire de la capitale, Qassem Atta.

Un responsable au ministère de la Défense a confirmé que des renseignements avaient fait état de la présence de plusieurs véhicules piégés.

"Il existe des craintes sur l'entrée de véhicules piégés et le commandement général des forces de sécurité a donné ordre de boucler toutes les entrées de la capitale", a-t-il souligné.

Le centre ville de Bagdad était paralysé et seul un pont au dessus du Tigre reliant le nord au sud de la ville était ouvert, selon des journalistes de l'AFP.

La plupart des Irakiens se déplaçaient à pied aux premières heures de la matinée contrastant avec les embouteillages qui encombrent habituellement la ville.

Plusieurs hélicoptères survolaient le ciel de la capitale.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK