San Francisco: deux morts et 182 blessés dans le crash du Boeing 777

Tous les passagers du vol 214, en provenance de Séoul, avaient finalement été recensés samedi soir, ont annoncé les pompiers de San Francisco.

Le dernier décompte officiel faisait état de deux morts, 182 blessés et 123 passagers sains et saufs. L'avion d'Asiana Airlines transportait 307 personnes, dont 16 membres d'équipage.

Les deux personnes tuées samedi dans le crash d'un Boeing 777 d'Asiana Airlines à l'aéroport de San Francisco étaient des passagers de nationalité chinoise, a déclaré dimanche le PDG de la compagnie sud-coréenne au cours d'une conférence de presse.
 
"Les deux victimes sont de nationalité chinoise", a déclaré Yoon Young-Doo, précisant qu'elles se trouvaient à l'arrière de l'appareil dont la queue aurait percuté la piste, selon les premiers témoignages.

"La queue de l'avion d'Asiana a touché la piste et l'appareil a quitté la piste", a expliqué dans la soirée le ministère sud-coréen des Transports, qui a dépêché une équipe de quatre personnes pour inspecter la carcasse du Boeing.

"C'est incroyable, et nous sommes très chanceux d'avoir autant de survivants", a déclaré Ed Lee, maire de San Francisco, lors d'une conférence de presse. "Mais il y a encore beaucoup de blessés graves", a-t-il ajouté.

Selon le chef-adjoint des pompiers, Dale Carnes, 49 blessés "sont dans un état sérieux et ils ont été les premiers à avoir été évacués" vers les hôpitaux voisins, notamment le San Francisco General Hospital.

Les raisons de l'accident toujours inconnues

Les télévisions ont montré en boucle les images impressionnantes de l'avion, entouré de débris, la queue séparée du reste de l'appareil et toute la partie avant du toit manquante. L'appareil semble avoir heurté les digues qui séparent l'aéroport des plans d'eau voisins, sur la baie de San Francisco.

Les pompiers se sont immédiatement précipités autour de la carlingue après l'accident, survenu un peu avant 18H30 GMT (20H30 HB), et ont maîtrisé l'incendie.

Les raisons de l'accident restent inconnues. L'agent du FBI David Johnson a affirmé à la presse qu'il n'y a "aucune indication d'un quelconque acte terroriste ou criminel lié à l'accident".

"Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour découvrir ce qui s'est passé", a-t-il ajouté.

L'accident ne serait pas dû à une défaillance mécanique, croit savoir le PDG de l'entreprise. "Pour l'instant, nous pensons qu'il n'y a pas eu de problème provoqué par l'appareil ou par ses moteurs", a commenté Yoon Young-doo s'exprimant devant la presse au siège de la compagnie dimanche.

Asiana Airlines, deuxième compagnie de Corée du Sud, a précisé que parmi les 291 passagers, figuraient 77 Coréens, 141 Chinois, 61 Américains et un Japonais. L'avion avait commencé son voyage à Shangai avant de faire escale à Séoul et de continuer jusqu'à San Francisco.

Avec agences

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK