Russie: test réussi du système de missiles anti-aériens S-500

La Russie a annoncé mardi avoir testé avec succès son nouveau système de défense anti-aérienne S-500, Moscou ayant accéléré ces dernières années le développement de nouvelles armes en pleines tensions avec l'Occident.

"Le nouveau système S-500 a effectué des exercices de tir sur une cible balistique à grande vitesse", a indiqué le ministère russe de la Défense.

"La cible a été atteinte", ajoute l'armée russe, qui a pour la première fois diffusé des images du S-500 en action.


►►► A lire aussi : Russie: record de morts quotidiennes du Covid pour le troisième jour consécutif


 

Selon cette source, le S-500 sera déployé dans une unité de la région de Moscou une fois tous les essais en cours terminés.

La Russie affirme que les S-500, d'une portée maximale de 600 km, "sont sans équivalent dans le monde".

Ils doivent remplacer les systèmes S-400, encore relativement modernes et vendus récemment à plusieurs pays dont la Turquie, suscitant les protestations de l'Otan et des Etats-Unis. 

Début juillet, le commandant des forces aérospatiales russes, Sergueï Sourovikine, a indiqué que les S-500 doivent "détruire des missiles de moyenne portée et, si nécessaire, des missiles intercontinentaux sur la dernière partie de leur trajectoire".

Les S-500 "peuvent aussi détruire des missiles hypersoniques", a-t-il précisé dans le journal de l'armée russe, "Krasnaïa Zvezda". 

Sur fond de tensions avec les pays occidentaux, la Russie a multiplié ces dernières années le développement de nouvelles armes. Lundi, elle a annoncé un nouvel essai réussi du missile hypersonique Zircon, faisant partie de la gamme d'armes "invincibles" vantées par le président Vladimir Poutine.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK