Russie: les députés adoptent une loi controversée de création d'un internet "souverain"

Russie: les députés adoptent une loi controversée de création d'un internet "souverain"
Russie: les députés adoptent une loi controversée de création d'un internet "souverain" - © Tous droits réservés

Les députés russes ont adopté jeudi une loi controversée visant à créer un "internet souverain" en Russie isolé des grands serveurs mondiaux, dénoncée par ses détracteurs comme un moyen pour les autorités de renforcer leur contrôle sur le réseau. Mis au point au nom de la sécurité informatique, il prévoit de permettre aux sites russes de fonctionner en se passant des serveurs étrangers.

Le texte, adopté en deuxième lecture à 320 voix pour et 15 contre, devra passer désormais en troisième lecture puis par les sénateurs, ce qui constitue généralement une formalité, avant d'être promulgué par Vladimir Poutine.


►►► La Russie peut-elle vraiment se déconnecter de l'internet mondial ?


Suite à l'annonce du projet de cette loi, des milliers de Russes se sont mobilisés et ont manifesté pour préserver un internet ouvert au reste du monde. Alors que le pouvoir avance comme arguments la protection envers les cyberattaques et l'espionnage, les opposants au pouvoir y voient plutôt une manière de museler la contestation, et se protéger du pouvoir de mobilisation d'internet.

Contrairement à la Chine qui, dès le début, s'est fermée de l'internet mondial, la Russie va devoir concevoir un système coûteux afin de briser sa dépendance à l'internet mondial.

Concrètement, le texte prévoit de créer une infrastructure permettant d'assurer le fonctionnement des ressources internet russes en cas d'impossibilité pour les opérateurs russes de se connecter aux serveurs internet étrangers.

Les fournisseurs russes d'accès à internet devront également s'assurer de la mise en place sur leurs réseaux de "moyens techniques" permettant un "contrôle centralisé du trafic" pour contrer les menaces éventuelles.

L’internet russe peut-il s’isoler du reste du monde ? ( CQFD 12/03/2019)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK