Russie : le domicile de Roman Anine, journaliste d'investigation, perquisitionné

Les forces de l’ordre russes ont perquisitionné vendredi le domicile du rédacteur en chef d’un jeune média d’investigation, auteur de récentes enquêtes sur les services de sécurité, a annoncé sa rédaction.

Le journal en ligne "Vajnie istorie" ("Histoires importantes") a précisé que l’appartement de Roman Anine avait été fouillé par des agents des services de sécurité (FSB).

Selon son avocate, citée par cette source, le journaliste est visé pour une enquête pour "violation de la vie privée en abusant de ses fonctions professionnelles", un délit passible au maximum de quatre ans de prison.

Il doit se rendre vendredi soir avec ses avocats au Comité d’enquête russe, chargé des principales enquêtes criminelles, a précisé le média.

Roman Anine, 34 ans, a également travaillé auparavant pour la Novaïa Gazeta, le journal d’opposition le plus réputé de Russie.

La rédaction de Novaïa Gazeta a assuré que cette affaire était liée à l’ouverture d’une enquête pour le même motif, en 2016, après la publication par Roman Anine d’un article soutenant que la femme de l’un des oligarques les plus puissants du pays, Igor Setchine, possédait un yacht estimé à 100 millions de dollars.

Ce qui se passe en ce moment avec Roman Anine est une histoire de vengeance

Après la parution de cette enquête dans la Novaïa Gazeta, le journal avait été condamné en diffamation à la suite d’une plainte de Igor Setchine.

"Ce qui se passe en ce moment avec Roman Anine est une histoire de vengeance", a affirmé vendredi soir Novaïa Gazeta, dans un communiqué.

Créé en 2020, le média "Vajnie istorie" possède l’essentiel de sa rédaction à Riga, en Lettonie, et des correspondants en Russie.

Récemment, il a publié des articles sur de possibles liens entre un responsable du FSB et le crime organisé, ainsi que des articles sur la torture dans les prisons russes et la surveillance de l’opposant incarcéré Alexeï Navalny par les services de sécurité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK