Russie: la venue de Kim Jong-Il annulée à cause de fuites dans la presse

Photo fournie le 4 juin 2011 par l'agence KCNA du leader nord-coréen Kim Jong-Il visitant une exploitation fruitière
Photo fournie le 4 juin 2011 par l'agence KCNA du leader nord-coréen Kim Jong-Il visitant une exploitation fruitière - © Kns

La visite du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il en Russie a été annulée par Pyongyang en raison des fuites dans la presse annonçant sa venue, a indiqué jeudi le quotidien russe Kommersant, citant une source au Kremlin.

"Les informations dans les médias japonais et sud-coréens sur le fait qu'un sommet (entre Kim et le président russe Dmitri Medvedev) pouvait avoir lieu ont joué un rôle important dans la décision des autorités de Corée du Nord de changer d'avis", a indiqué cette source.

Kommersant estime que la partie nord-coréenne avait "des inquiétudes en matière de sécurité".

Des médias sud-coréens et japonais avaient annoncé cette semaine qu'un sommet russo-nord-coréen allait avoir lieu jeudi ou vendredi dans la région de Vladivostok, frontalière de la Corée du Nord et où Dmitri Medvedev se trouve actuellement.

Cette visite aurait été la première de Kim Jong-Il en Russie depuis 2002, lorsqu'il avait rencontré le président d'alors, Vladimir Poutine, également à Vladivostok.

La Russie fait partie des discussions à Six (Corée du Nord, Corée du Sud, Chine, Etats-Unis, Japon) visant à convaincre Pyongyang d'abandonner son programme nucléaire en échange d'une aide importante dans le domaine de l'énergie.

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK