Russie: des violents feux de prairies en Sibérie font cinq morts

Vue satellite de la Sibérie prise par la NASA.
Vue satellite de la Sibérie prise par la NASA. - © NASA/ORBIMAGE - BELGAIMAGE

Cinq personnes sont mortes et onze sont dans un état grave alors que les sauveteurs continuaient de lutter contre des feux de prairies touchant le sud de la Sibérie, ont annoncé dimanche les autorités russes.

"Cinq personnes, trois hommes et deux femmes, sont décédés dans les incendies. La plus jeune était née en 1997", a déclaré une porte-parole de la République de Khakassie, citée par l'agence de presse russe Ria Novosti.

Un précédent bilan faisait état de deux morts et de 70 blessés, un chiffre qui s'élève maintenant à plus de 200, dont onze ont été hospitalisées dans un état grave.

Selon le ministère russe des Situations d'urgence, les secouristes ont réussi à éteindre cinq incendies et à en contenir huit autres mais devaient toujours lutter contre d'autres départs de feu.

"Plus de 900 bâtiments, dans 42 villages différents, ont été touchés par le feu", a précisé un porte-parole régional du ministère aux agences russes.

Mission difficile

Le ministère des Situations d'urgence a précisé avoir mobilisé huit avions et hélicoptères, des trains anti-incendie et plus de 1000 personnes pour tenter de contrôler ces feux, une mission rendue très difficile par les vents violents.

Sur son site Internet, le ministère des Situations d'urgence appelle "la population des régions concernées à combattre l'incendie, qui a été déclenché par des habitants voulant faire brûler de l'herbe". Ce genre de pratique provoque régulièrement, au printemps ou en été, de gigantesques incendies souvent meurtriers en Russie.

A l'été 2010, la Russie avait été frappée par des incendies de forêt et de tourbière provoqués par une chaleur sans précédent, notamment dans sa partie européenne, et 11 000 décès supplémentaires avaient été enregistrés à Moscou en deux mois.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK