Russie: 30 militants LGBT arrêtés à Saint-Pétersbourg

Le drapeau arc-en-ciel à Berlin (Allemagne), le 17 mai 2015.
Le drapeau arc-en-ciel à Berlin (Allemagne), le 17 mai 2015. - © GREGOR FISCHER - AFP

Trente militants LGBT ont été interpellés ce samedi à Saint-Pétersbourg, deuxième ville de Russie (nord-ouest), lors d'une action en faveur des droits des personnes homosexuelles, bisexuelles et trans, a indiqué l'un des militants interpellés et organisateurs, Alexeï Nazarov.

Au total, une soixantaine de personnes, avec des pancartes défendant les droits de la communauté LGBT et des drapeaux arc-en-ciel, étaient réunies sur la place du Palais, en plein centre de cette ancienne capitale impériale, a raconté le militant.

"Propagande" homosexuelle

Chacun des participants manifestait seul - une technique qui permet de ne pas demander l'autorisation des autorités municipales, à la différence d'un rassemblement organisé. "Au total, 30 personnes ont été interpellées", a déclaré Alexeï Nazarov, en précisant qu'il restait toujours détenu avec une autre personne dans un fourgon de police. "Tous les autres ont été emmenés vers un poste de police", a-t-il ajouté.

La police a interpellé "ceux qui avaient des drapeaux et des vêtements de couleurs plus vives", a assuré le militant. "Malgré tout, je suis ravi que les gens soient sortis dans la rue, qu'ils n'aient pas eu peur", a-t-il souligné.

>>> À lire aussi : Un refuge pour les LGBT, une première en Russie

La Russie, où l'homosexualité était considérée comme un crime jusqu'en 1993 et comme une maladie mentale jusqu'en 1999, a adopté en 2013 une loi punissant d'amendes et de peines de prison tout acte de "propagande" homosexuelle auprès des mineurs. Les Gay Prides y sont généralement interdites par les autorités, ou cibles de violences.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK