Russie: 25 morts dans une collision camion/bus

RTBF
RTBF - © RTBF

Vingt-cinq personnes ont trouvé la mort dans la collision entre un camion-citerne transportant de l'essence et un bus, vendredi près de Rostov (sud de la Russie), selon un bilan établi par la police routière.

"Selon les dernières données provisoires, 25 personnes ont été tuées", a déclaré un porte-parole de la police de la région de Rostov, cité par l'agence Interfax.

Un précédent bilan faisait état de 21 morts.

L'accident, qui a fait également plusieurs blessés, s'est produit vers 13 heures (11 heures HB) à hauteur du village de Samarskoe sur l'autoroute Rostov-Krasnodar, à 60 km de Rostov.

Le camion-citerne, qui s'est déporté sur la voie opposée, et le bus, qui transportait environ 45 personnes, se sont heurtés frontalement.

"Le bus n'est plus qu'un amas de tôle déformé", a déclaré un représentant de l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence à l'agence RIA Novosti. Aucun incendie ne s'est en revanche déclaré.

Il s'agit de la deuxième catastrophe routière en une semaine en Russie. Dans la nuit de dimanche à lundi, un autocar s'était renversé sur une autoroute près de Novossibirsk (Sibérie), tuant huit personnes et en blessant 37.

L'alcoolisme cause fréquente d'accident

Les accidents meurtriers sont fréquents en Russie du fait de l'état des routes, des véhicules vétustes encore en circulation et des problèmes récurrents d'alcoolisme au volant.

Le président russe Dmitri Medvedev a estimé que ce type d'accident n'était pas seulement dû au mauvais état de la chaussée mais aussi au manque de vigilance des automobilistes.

"Ce genre d'événement inimaginable n'arrive pas seulement en raison de la triste qualité des routes. Il est aussi le résultat d'un manque de discipline et du laxisme des conducteurs (...) C'est tout simplement criminel", a déclaré le Président russe.

Par ailleurs, le vice-gouverneur de Rostov, Sergueï Nazarov, a décrété une journée de deuil samedi dans cette région.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK