Royaume-Uni: Tony Blair reconnaît une responsabilité dans la montée del'EI

L'ancien Premier ministre travailliste Tony Blair a réitéré dimanche des excuses partielles pour la guerre en Irak, tout en reconnaissant une certaine responsabilité dans la montée du groupe terroriste Etat islamique (EI), dans une interview sur CNN.

"Je peux dire que je présente des excuses pour le fait que les informations données par les services secrets étaient fausses", a déclaré Tony Blair à CNN, selon le site internet de la chaîne de télévision américaine. Mais "je trouve difficile de s'excuser d'avoir démis Saddam. Encore aujourd'hui en 2015, je trouve que c'est mieux qu'il ne soit plus là", a soutenu l'ex-Premier ministre britannique.

"Je m'excuse aussi pour certaines erreurs dans la planification et nos erreurs dans notre compréhension de ce qui se passerait une fois le régime tombé", a-t-il ajouté, reconnaissant des "éléments de vérité" dans l'idée que l'invasion de l'Irak en 2003 est la principale cause de la montée de l'EI. "Bien-sûr, il n'est pas possible que dire que ceux qui ont déposé Saddam en 2003 ne portent aucune responsabilité dans la situation en 2015", a-t-il reconnu, tout en soulignant également l'impact du Printemps arabe et le fait que l'EI a démarré depuis la Syrie et non l'Irak.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK