Rio répond à l'Unesco: ses paysages sont à présent classés au patrimoine mondial

"Si tu vas à Rio, n'oublies pas de monter là-haut", dit la chanson....Raison de plus depuis aujourd'hui, puisque l'Unesco vient de classer la vue! 

"Rio de Janeiro, paysages cariocas entre la montagne et la mer" voilà l'intitulé du nouveau venu sur la prestigieuse liste. Le comité de l'Unesco a souligné "l'extraordinaire fusion" entre l'oeuvre de l'homme et la beauté naturelle lors d'une cérémonie au pied de la statue du Christ rédempteur.

Selon l'Unesco: "Niché entre ces montagnes et la baie de Guanabara, le paysage urbain, façonné par d’importants événements historiques et influencé par des cultures diverses, est perçu comme étant d’une grande beauté et célébré par les arts, en particulier la peinture et la poésie." Le paysage ainsi honoré se situe entre 1 021 mètres d'altitude (plus haut sommet du parc du Tijuca) et l'océan atlantique. 

Le statut de "patrimoine mondial" pour ce paysage étourdissant avait été annoncé en 2012, mais devient seulement officiel aujourd'hui. Les autorités brésiliennes ont en effet mis 4 ans à rendre un rapport détaillé expliquant comment différents éléments de ce paysage seront protégés. Il est question entre autres du Parc Flamengo, de la montagne du "Pain de Sucre", du Corcovado, de la plage de Copacabana, du jardin botanique et du parc national de Tijuca. La statut du Christ Rédempteur, elle, subira des réparations durant l'année 2017. 

Comme une petite envie d'évasion en terres cariocas? 

 

6 images
Rio répond à l'Unesco: ses paysages sont à présent patrimoine mondial © YASUYOSHI CHIBA - AFP
Rio répond à l'Unesco: ses paysages sont à présent patrimoine mondial © YASUYOSHI CHIBA - AFP
Rio répond à l'Unesco: ses paysages sont à présent patrimoine mondial © YASUYOSHI CHIBA - AFP
6 images
Rio répond à l'Unesco: ses paysages sont à présent patrimoine mondial © GABRIEL BOUYS - AFP
Rio répond à l'Unesco: ses paysages sont à présent patrimoine mondial © YASUYOSHI CHIBA - AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK