République démocratique du Congo: Tshisekedi et Kamerhe se retirent de l'accord de Genève

Les deux leaders ont répondu à l'appel de la base de leur parti.
Les deux leaders ont répondu à l'appel de la base de leur parti. - © RTBF - BELGA

Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, président respectivement de l'UDPS et de l'UNC ont annoncé ce lundi soir l'un après l'autre qu'ils se retiraient de l'accord de Genève signé la veille entre les différents partis d'opposition congolais, à la demande de leurs partis. 

"Un parti politique, c'est d'abord sa base, on ne peut se dire leader sans l’adhésion de la base, a déclaré Félix Tshisekedi au micro de la radio Top Congo FM. Je ne peux aller à l’encontre de la base, ce serait signer la mort de ma carrière politique. J'assumerai toutes les conséquences de ce que j'annonce."

Le parti historique de l'opposition congolaise avait refusé lundi l'accord qui avait à la surprise générale Martin Fayulu comme candidat unique de l'opposition à l'élection présidentielle prévue le 23 décembre.

En colère, la base du parti avait donné 48 heures à Félix Tshisekedi pour se retirer de l'accord signé la veille avec six autres opposants à Genève, et maintenir sa propre candidature.

Quelques heures plus tard, Vital Kamerhe a également annoncé sur Top Congo FM qu'il ne soutenait plus la candidature de Martin Fayulu, "pour respecter [sa] base". "J'ai compris le message et j'y réponds favorablement", a ajouté le leader de l'UNC.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK