Rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un : "une rencontre directe et productive"

Le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un ont échangé une poignée de main historique, mardi peu après 9h (3h HB) à Singapour, marquant le début d'un sommet historique entre les deux dirigeants. Il s'agit de la première poignée de main entre un dirigeant américain en exercice et un leader nord-coréen. Les deux dirigeants ont signé un accord sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

"Cette rencontre prouve qu’un réel changement est possible. Ma rencontre avec Kim Jong Un a été honnête, directe et productive", a déclaré Donald Trump lors d'un point presse.

Les deux hommes se sont salués devant une large rangée de drapeaux des deux pays avant de marcher ensemble sur un tapis rouge, échangeant quelques mots.

Donald Trump a dit sa conviction qu'il aurait "une relation formidable" avec le leader nord-coréen Kim Jong Un et a qualifié leur discussion de "très très bonne".

Kim Jong Un a quant à lui déclaré: "Les anciennes pratiques et préjudices ont fonctionné contre nous, mais nous avons surmonté des obstacles et nous sommes ici aujourd'hui". 

Les deux hommes aux parcours et au style radicalement différents, que plus de 30 ans séparent, ont échangé quelques mots, la mine sérieuse.

Ils se sont ensuite vus en tête à tête pendant 45 minutes. Kim Jong Un a dit au président américain Donald Trump que "beaucoup penseront que ceci est une forme de fantaisie d'un film de science-fiction". Une réunion élargie a suivi avec leurs principaux conseillers. 

La diplomatie de la cuisine "fusion" et signature d'un accord

Le menu du déjeuner de travail mêle les traditions culinaires asiatiques et américaines : "oiseon", un concombre farci à la coréenne, autre spécialité coréenne, le "daegu jorim", un cabillaud braisé au soja. Notons qu'à côté du boeuf confit, à coup sûr américain, un porc croustillant aigre-doux au riz Yangzhou, très chinois, sera aussi servi. Les desserts, au choix, proposent entre autres de la glace d'une célèbre marque américaine.

Après un déjeuner de travail, Donald Trump et Kim Jong Un ont signé un document "important", selon le président américain qui annonce une dénucléarisation qui va commencer "très rapidement". Donald Trump s'est quant à lui engagé à mettre fin aux exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud. Le président américain a invité Kim à la Maison Blanche. 

Kim Jong-un dit qu'une nouvelle ère commence et promet que le monde va assister à de grands changements. "Nous allons nous rencontrer souvent" : ce soir, Donald Trump quittera Kim pour mieux le retrouver plus tard.  Cela se fera "le plus rapidement possible", sous la direction du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo et d'un haut responsable nord-coréen.

Kim s'engage derrière le principe d'une "dénucléarisation complète de la péninsule coréenne" dans le texte commun avec Trump.

Bonnes paroles

Le climat de Singapour semble adoucir les moeurs. On est loin des invectives et menaces du passé entre le président américain et son homologue nord-coréen.

Les deux dirigeants ont multiplié poignées de main et politesses lors de ce sommet. Ils se sont promis de travailler ensemble pour mettre fin à la crise nucléaire dans la péninsule coréenne.

Malgré les sourires, la tension et la concentration se lisent aussi sur leurs visages. Seul le regard de Kim semble parfois un peu perdu, dans l'attente de la traduction, un élément clé de cette rencontre.

Kim Jong-un s'est félicité que Nord-Coréens et Américains aient réussi à "surmonter le scepticisme et les nombreux obstacles" qui ont failli empêcher la tenue de la rencontre, dont Donald Trump avait un temps annoncé l'annulation. 

En tout cas, Donald Trump est optimiste: "Très bonne. Très, très bonne. Excellente relation."

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK