Rencontre avec Jane Fonda, activiste du climat: "J'espère que je vais inspirer des gens plus âgés"

Jane Fonda parmi les manifestants à Washington
Jane Fonda parmi les manifestants à Washington - © Sonia Dridi

Une star d'Hollywood à Washington : icône du cinéma devenue depuis les années 1970 une militante pacifiste et féministe, Jane Fonda s'est engagée à bientôt 82 ans dans le mouvement de désobéissance civile. Depuis plus d'un mois et demi, elle manifeste chaque vendredi devant le Congrès américain pour attirer l'attention sur l'urgence climatique.

Au milieu de la foule on la reconnait à son manteau rouge et à son brushing parfait. L’actrice américaine Jane Fonda, 81 ans, manifeste devant le Congrès pour la 6ème fois : depuis plus d’un mois, chaque vendredi elle dénonce l’inaction des États-Unis pour contrer le réchauffement climatique et entraîne avec elle des centaines d’autres Américains.

Elle dit avoir été inspirée notamment par la jeune activiste Greta Thunberg. "Je suis ici car le climat c’est une urgence et il nous reste très peu de temps. Nous devons nous engager comme nous le faisons maintenant, avec des actions de désobéissance civile non violentes et risquer de se faire arrêter car il ne nous reste plus beaucoup de temps et nous devons nous mobiliser davantage, en plus grand nombre. J’espère que tout comme les étudiants qui m’ont inspirée, je vais inspirer des gens plus âgés pour qu’ils se mobilisent comme ils le peuvent, et qu’ils soient de plus en plus nombreux".

L’actrice a emménagé à Washington en septembre dernier, pour pouvoir être au cœur de l’action. Elle a plusieurs fois été arrêtée par la police pour "trouble à l'ordre public", elle a même passé une nuit derrière les barreaux ! Ce vendredi elle a décidé de mettre fin à son sit-in à l’arrivée de la police car elle risquait cette fois jusqu’à trois mois de prison.

Arrestation de la comédienne et activiste Jane Fonda à Washington, le 01 novembre:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK