Réfugiés: l'Iran appelle l'Europe à accomplir son devoir humanitaire

Réfugiés: l'Iran appelle l'Europe à accomplir son devoir humanitaire
Réfugiés: l'Iran appelle l'Europe à accomplir son devoir humanitaire - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le président iranien Hassan Rohani a appelé les pays européens à aider les réfugiés qui affluent par dizaines de milliers sur leur territoire, saluant "l'attitude positive" de certains d'entre eux, a rapporté dimanche son site officiel.

"Alors que les gens sont confrontés à des difficultés, c'est la grande mission humanitaire du monde, en particulier de l'Europe, d'aider ces déplacés", a déclaré le président Rohani en recevant le nouvel ambassadeur hongrois à Téhéran.

Il a salué "l'attitude positive" de certains pays européens, sans mentionner lesquels, pour "sauver les déplacés" et appelé les autres à faire de même.

Des milliers de migrants ont afflué samedi en Autriche et en Allemagne après un passage par la Hongrie. Mais les Européens peinent à s'accorder pour accueillir les 366.000 personnes au minimum qui ont traversé la Méditerranée depuis le début de l'année.

Certains pays d'Europe de l'Est, en particulier la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie, se sont montrés particulièrement réticents à accueillir des réfugiés venus du Moyen-Orient.

Le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) a demandé l'accueil d'au moins 200 000 demandeurs d'asile dans l'UE. La Commission européenne va proposer la semaine prochaine de se répartir l'accueil de 120 000 réfugiés.

Selon les Nations unies, la moitié des réfugiés viennent de Syrie, un pays déchiré par la guerre depuis plus de quatre ans. Le conflit a débuté après la répression par le régime du président syrien Bachar al-Assad de manifestations pacifiques pour davantage de démocratie en 2011. Il oppose aujourd'hui des acteurs multiples: régime, rebelles, djihadistes, Kurdes.

L'Iran est le principal soutien régional de Bachar al-Assad.

Dans son discours, le président Rohani a blâmé les opposants au régime syrien et les groupes extrémistes pour le problème des réfugiés.

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK