Réforme des soins de santé aux USA: c'est signé

La Chambre des représentants a apporté les dernières corrections souhaitées par les démocrates à la réforme du système de santé américain par 220 voix contre 207. Il s'agit d'un ensemble de dispositions élargissant l'accès à l'assurance maladie, augmentant la contribution sociale des plus riches, et améliorant la couverture maladie pour les personnes âgées.

Un peu plus tôt dans la journée, le Sénat a approuvé ces mêmes modifications par 56 voix contre 43.

L'opposition républicaine a tout essayé pour mettre des bâtons dans les roues du président Barack Obama et de ses alliés au Congrès. C'est en exploitant deux vices de procédure que les républicains ont trouvé le moyen de prolonger le marathon législatif engagé dans la nuit de mercredi à jeudi.

En soulevant le vice de procédure, les républicains ont contraint les démocrates à voter une nouvelle fois. Le camp républicain a aussi multiplié les amendements à l'additif législatif, des amendements qui ont été rejetés méthodiquement par les démocrates.

La fin d'un long combat entre démocrates et républicains

Ce combat politique a mobilisé les membres du Congrès. Il a aussi entamé la popularité du président Obama. Ce dossier a mené à une campagne sans concession pour les élections de mi-mandat en novembre. La réforme des soins de santé s'élève à 2500 milliards de dollars. Elle va étendre la couverte maladie à environ 32 millions d'Américains qui ne possèdent aucune assurance. Avec cette réforme, les pratiques des compagnies d'assurances, qui refusaient de couvrir certains malades en mauvaise santé, seront réglementées. L'administration Obama veut maintenant savourer sa victoire.

M.S. avec Nicolas Willems

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK