Réforme des retraites: plus de 700.000 Français ont manifesté

Transports à l'arrêt, écoles fermées, mobilisation des retraités, étudiants et enseignants avec 250 manifestations prévues en France : le bras de fer s'est engagé avec le pouvoir dans un contexte social déjà tendu autour de la future réforme des retraites, promesse phare d'Emmanuel Macron pour son quinquennat.

 

En région, plus de 450.000 manifestants ont participé aux mobilisations, selon un décompte provisoire effectué par l'AFP à partir de sources policières et préfectorales, et qui ne prend pas en compte celle de la capitale.

Parmi les mobilisations massives, les autorités ont compté 20.000 personnes à Montpellier, 19.000 à Nantes, 15.000 à Clermont-Ferrand, 10.500 à Tours, 10.000 à Rennes.

A Paris, quelque 250.000 personnes ont manifesté entre gare de l'Est et Nation, à l'appel d'organisations syndicales, dont la CGT, FO, FSU et Solidaires.

Les premiers incidents ont éclaté peu avant 16h00 dans la capitale française. Une remorque de chantier a été retournée et incendiée et plusieurs vitrines brisées non loin de la place de la République tandis que les forces de l'ordre essuyaient des jets de projectile et répliquaient par des tirs de lacrymogène.

La préfecture de police a mobilisé près de 6.000 policiers et gendarmes. A 13h00, la préfecture de police signalait 6.333 personnes contrôlées et 28 interpellations.

De brefs affrontements entre jeunes cagoulés, "gilets jaunes" et forces de l'ordre ont éclaté en marge de la manifestation lyonnaise, a constaté l'AFP.

Dans les transports, on compte 90% de TGV et 80% de trains régionaux annulés, et 10 lignes du métro parisien fermées. Des grèves illimitées sont prévues à la RATP et à la SNCF, où le taux de grévistes a atteint 55,6% en moyenne, et 85,7% parmi les conducteurs, selon la direction. Les transports de grandes agglomérations comme Strasbourg, Bordeaux, Marseille, Nantes ou Lille sont également massivement perturbés. 

Sept des huit raffineries françaises étaient en grève, sans impact pour l'instant sur les stations-service.

Les compagnies aériennes ont été priées de réduire de 20% leur programme.

Nombre d'écoles sont aussi restées closes. Le ministère de l'Éducation nationale a recensé 51,15% d'enseignants grévistes dans le primaire et 42,32% dans le secondaire. Au total, un fonctionnaire sur cinq était en grève (21,2%), selon le secrétaire d'Etat Olivier Dussopt.

A EDF, le taux de grévistes atteignait 43,9% selon la direction. Selon la CGT, les préfectures de Haute-Marne et de Lorraine notamment ont été privées de courant.

Face au mouvement, le président Emmanuel Macron est "calme et déterminé à mener cette réforme, dans l'écoute et la consultation", a indiqué l'Élysée, précisant que "le Premier ministre s'exprimerait vers le milieu de la semaine prochaine sur l'architecture générale de la réforme".

Le trafic SNCF sera "encore très perturbé" demain par la grève contre la réforme des retraites, a annoncé la direction, en précisant que 90% des TGV seront annulés, ainsi que 70% des liaisons TER. Le trafic des trains Intercités sera "très perturbé" et celui à l'international (Eurostar, Thalys...) "très fortement perturbé", au deuxième jour de la grève illimitée.    

Air France a lui déjà annoncé l'annulation de 30% de ses vols intérieurs et de près de 10% de ses vols moyen-courrier vendredi. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK