Référendum en Catalogne: la police nationale tire des balles en caoutchouc sur la foule

Référendum en Catalogne: la police nationale tire des balles en caoutchouc sur la foule
8 images
Référendum en Catalogne: la police nationale tire des balles en caoutchouc sur la foule - © Tous droits réservés

Afin d'empêcher la tenue du référendum indépendantiste catalan, les forces anti-émeutes de la police nationale se sont postées devant des bureaux de vote et a saisi des urnes dans plusieurs d'entre eux, selon le ministère de l'Intérieur. Les policiers font barrage aux votants, et ont fait usage de violence afin de disperser la foule. Les services d'urgence ont fait état de 38 blessés.

Plusieurs vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent les forces anti-émeutes qui tirent des balles en caoutchouc sur la foule afin de la disperser.

Le président de l'exécutif catalan Carles Puigdemont a dénoncé dimanche la "violence injustifiée" dont fait usage la police nationale à Barcelone pour disperser les manifestants. "L'usage injustifié de la violence, irrationnel et irresponsable, de la part de l'Etat espagnol, n'arrête pas la volonté des Catalans", a-t-il déclaré à des journalistes en évoquant "coups de matraque, balles en caoutchouc et agressions indiscriminées" contre des personnes qui manifestaient "pacifiquement".

Cette même police s'est introduite de force dans le bureau de vote du président régional catalan, Carles Puigdemont, à Gérone. Ce qui n'a pas empêché celui-ci d'aller voter, comme en témoigne le compte Twitter du journal El Pais.

Sur des vidéos postées sur Twitter, l'on peut voir que la tension monte entre les policiers et les personnes voulant aller voter. Sur ces vidéos de plusieurs journalistes on peut voir le déploiement des policiers nationaux.

Plusieurs journalistes font par ailleurs état de personnes blessées lors des charges des forces anti-émeutes, qui tentent de déloger les gens qui campent devant les bureaux de vote.

Les forces anti-émeutes tentent de déloger les gens qui campent devant les bureaux de vote.

Ce journaliste d'El Pais a filmé le déploiement à la Barceloneta, a la Escola Mediterrànea, où l'on voit la barrière de policier et le défilé des camionnettes.

Certaines personnes sont blessées par les charges des policiers espagnols.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK