"Read the transcript": quand les T-shirts perdent mystérieusement leur slogan aux meetings de Trump

Entre deux meetings de Donald Trump, les slogans "Read the transcript !", apposés sur les T-shirts des militants ont disparu
Entre deux meetings de Donald Trump, les slogans "Read the transcript !", apposés sur les T-shirts des militants ont disparu - © Tous droits réservés

Dans son incessante quête pour railler l'"impeachment" dont il se dit victime, Donald Trump ne manque pas d’imagination. Et le président des Etats-Unis peut compter sur son équipe de campagne pour prendre la balle au bond. C’est ainsi que lors de meetings récents, dans le Kentucky notamment, on a pu voir les traditionnels figurants entourant le candidat arborant fièrement des T-shirts floqués.

"Read the transcript !", peut-on lire gravé sur le tissu de jeunes recrues. Allusion évidente à l’affaire ukrainienne. Et à la volonté du président d’enjoindre le grand public à consulter la transcription de son entretien, fin juillet, avec le président ukrainien ; ce même entretien téléphonique qui est à l’origine du déclenchement de la procédure de destitution selon les vœux démocrates.

30 dollars le T-shirt de campagne

L’achat d’un T-shirt de campagne coûtera en moyenne 30 dollars aux militants. Le choix est large. "Arrêtez la chasse aux sorcières", autre slogan martelé par Donald Trump, se vend également très bien. Un peu moins cher, 25 dollars, les amateurs pourront acquérir le modèle "Où est Hunter ?", en guise d’allusion au fils de Joe Biden, qui siégea une dizaine d’années au conseil d’administration d’une entreprise de gaz ukrainienne, soupçonnée d’être corrompue.

La porte-parole de campagne de Donald Trump se félicite de l’engouement autour de ce merchandising très ciblé. Elle vante des produits de haute qualité, qui font office de dons pour la suite de la campagne.

Or, un jour n’est pas l’autre. Et le fameux "dress-code" semble varier selon les rebondissements qui entourent l’affaire ukrainienne. Lors d’un meeting, il y a trois jours, fleurissaient les "Read the transcript !" de centaines de militants. Hier, les T-shirts siglés se sont retrouvés délavés, les slogans comme emportés à mesure que s’étoffe le dossier de l’enquête visant Donald Trump. En meeting en Louisiane, les fidèles de Donald Trump, installés sur la tribune présidentielle, ne portaient plus que des vêtements neutres, toute allusion à l’affaire ukrainienne ayant disparu.

Car les choses s’accélèrent. Trois diplomates ayant fait part de leur inquiétude sur la position adoptée par le président américain dans ses échanges avec l’Ukraine seront auditionnés publiquement par le Congrès la semaine prochaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK