RDC: Martin Fayulu va saisir la Cour constitutionnelle, persuadé d'avoir remporté l'élection avec 61% des voix

Martin Fayulu conteste les résultats de la Ceni qui donne Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle du 30 décembre dernier
Martin Fayulu conteste les résultats de la Ceni qui donne Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle du 30 décembre dernier - © THIERRY CHARLIER - AFP

Martin Fayulu, candidat de la coalition d'opposition Lamuka arrivé officiellement deuxième de l'élection présidentielle du 30 décembre en République démocratique du Congo (RDC), a annoncé vendredi qu'il allait déposer une plainte pour fraude devant la Cour constitutionnelle. Il conteste les résultats de la Ceni qui donne Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle du 30 décembre dernier.

Le candidat a fait cette annonce vendredi en présence des centaines de militants de Lamuka au siège interfédéral du MLC (Mouvement de libération du Congo) à Kinshasa. Son équipe de campagne affirme qu'il a recueilli 61,51% des voix, contre seulement 18,86% pour le vainqueur proclamé, Félix Tshisekedi, un autre opposant, candidat de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), que les résultats provisoires de la commission électorale créditent de 38,57% des voix.


►►► À lire aussiQui est Martin Fayulu, le visage controversé de l'opposition à Kabila?


Il a invité les militants à l'accompagner à la Cour. Contestant les résultats de la Ceni, Martin Fayulu affirme avoir remporté l'élection avec 61% contre 18% pour Félix Tshisekedi. La veille, il avait déjà déclaré ne pas accepté les résultats qu'il qualifiait de "fabriqués".

Journal parlé 10/01/2019

Martin Fayulu conteste les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale nationale indépendante

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK