RDC: le ministre de la Justice a été libéré quelques heures après son arrestation

Photo d'archive du bâtiment du gouvernement à Kinshasa
Photo d'archive du bâtiment du gouvernement à Kinshasa - © JUNIOR KANNAH - AFP

Le ministre de la Justice de la République démocratique du Congo, Célestin Tunda Ya Katende, a été libéré samedi soir, quelques heures après avoir été arrêté chez lui puis retenu au Parquet, a constaté un journaliste de l'AFP.

Aucune source ne pouvait encore préciser son statut judiciaire. Le ministre a été arrêté et emmené au Parquet général près la Cour de cassation après un incident de procédure la veille avec le président de la République Félix Tshisekedi en Conseil des ministres.

Avocat, M. Tunda Ya Kasende est membre de la famille politique de Joseph Kabila, majoritaire au Parlement et qui forme une coalition gouvernementale avec le parti du président Tschisekedi.

Vendredi, lors du Conseil des ministres, le chef de l'Etat a sévèrement reproché à son ministre de la Justice d'avoir transmis à l'Assemblée nationale l'avis du gouvernement sur trois propositions de loi très controversées.

Une "initiative personnelle", relève le compte-rendu du Conseil des ministres.

Ces propositions de loi sur le statut des magistrats, défendues par deux députés du Front commun pour le Congo (FCC), plate-forme politique de l'ex-président Kabila, ont provoqué mardi et mercredi des manifestations violentes autour du Parlement, de la part de partisans de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti du président Tshisekedi.

Le Premier ministre et une majorité des 66 ministres du gouvernement sont issus du FCC. 

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK