RDC: cinq civils tués par des rebelles au lendemain du 13ème jour d'offensives militaires

RDC: cinq civils tués par des rebelles au lendemain du 13ème jour d'offensives militaires
RDC: cinq civils tués par des rebelles au lendemain du 13ème jour d'offensives militaires - © ALEXIS HUGUET - AFP

Cinq civils ont été tués dans la nuit de lundi à mardi par de présumés rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) au treizième jour d'"opérations d'envergure" annoncées par l'armée contre leurs fiefs dans l'est de République démocratique du Congo, a-t-on appris de sources locales.

"Les ADF ont fait incursion dans le village de Mayimoya. Ils ont tué, à la machette, cinq personnes dont une femme. Nous regrettons et condamnons ces tueries", a déclaré à l'AFP Donat Kibwana, administrateur du territoire de Beni (Nord-Kivu, est). "La situation n'est pas bonne ce matin. La population a peur. Elle est en train de quitter le village, malgré les assurances de notre armée", a-t-il ajouté.

"Les ADF sont en débandade sur le front. Ce petit groupe s'était infiltré dans le village de Mayimoya, tuant ces cinq civils pour créer la panique. Mais aussitôt alertés, nous les avons mis hors d'état de nuire", a indiqué le major Mak Hazukay, porte-parole de l'armée dans le Nord-Kivu.

Une vingtaine de civils ont été tués dans des attaques attribuées aux ADF depuis l'annonce du lancement des opérations militaires le 30 octobre.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK