RDC: 14 militaires tués dans l'attaque de leur camp au Nord-Kivu

Cette attaque a été menée par des miliciens de l'Union des Patriotes pour la Paix contre un camp des Forces armées de la RDC (FARDC) dans la localité de Kaseye, à 80 km du chef-lieu du territoire de Lubero (dans la partie septentrionale de la province du Nord-Kivu).

Selon des sources sur place, ces miliciens étaient appuyés par des rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR).

Deux enfants auraient également été tués lors de cette attaque, a ajouté Radio Okapi, parrainée par l'ONU.

"C'était la panique au moment de l'incursion", a déclaré un officier des FARDC à Kaseye, indiquant que les miliciens ont assiégé pendant environ quatre heures le camp militaire.

"Pris de court, l'armée régulière n'a pas eu le temps de se défendre", a pour sa part raconté un responsable de la police.

Selon lui, les assaillants ont profité du départ, la veille, de plusieurs militaires dans une opération de traque des combattants locaux Maï-Maï dans la région de Kasiki.

Des sources proches de la police indiquent les miliciens ont emporté toutes les armes et munitions abandonnées par les militaires avant d'incendier le camp et de se retirer dans la brousse.

Dimanche déjà, des combats avaient opposé dans la même région - plus précisément dans la localité de Kanyihunga-Bulambo, dans le territoire voisin de Beni - des militaires des FARDC à des combattants Maï Maï. Six miliciens avaient été tués et un autre capturé, selon des sources locales citées par Radio Okapi.

Milices d'autodéfense locales, les Maï-Maï ont des croyances qui reposent essentiellement sur la magie (ils s'aspergent par exemple d'une mixture avant les combats pour se "protéger" des balles).

Anciens supplétifs de l'armée congolaise, ils agissent dans certains zones du Nord et du Sud-Kivu en coalition avec les rebelles hutus rwandais des FDLR, traqués comme eux par les troupes de Kinshasa depuis début 2009.


Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK