RDC: Martin Fayulu a déposé son recours, il conteste la présidentielle et les législatives

RD Congo: Martin Fayulu aurait déjà déposé son recours, des forces de l'ordre près de sa maison
RD Congo: Martin Fayulu aurait déjà déposé son recours, des forces de l'ordre près de sa maison - © LUIS TATO - AFP

L'opposant congolais Martin Fayulu a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle contre le résultat de la présidentielle du 30 décembre, qui le donne deuxième derrière un autre opposant, Félix Tshisekedi, a déclaré samedi l'un de ses avocats.

"La requête demande l'annulation des résultats proclamant Félix Tshisekedi président de la République", a indiqué l'avocat Féli Ekombe à la presse, dans les locaux de la Cour constitutionnelle. "La requête a été introduite hier (vendredi) et aujourd'hui nous sommes venus récupérer les récépissés de cette requête".

La police congolaise a dispersé les partisans de Martin Fayulu réunis, dans le calme, devant sa résidence et près de la Cour Constitutionnelle à Kinshasa.

La police, qui les avait d'abord laissés s'installer, les a ensuite chargés à coup de bâtons. Cette petite foule s'est dispersée dans les rues alentour et la police a déplacé des barrières pour agrandir le périmètre de sécurité.

Selon le porte-parole français de Martin Fayulu, contacté par la RTBF, la résidence a bien été encerclée un moment par les forces de l'ordre, qui ont ensuite quitté les lieux. L'opposant dénonce des intimidations.

 

Des résultats farfelus et fabriqués

Martin Fayulu conteste les résultats de l'élection présidentielle mais aussi les résultats des législatives. Contacté par téléphone le candidat dit ne pas craindre que l'élection soit invalidée en introduisant son recours. Il maintient que les Congolais se sont exprimés et qu'il faut respecter le choix des urnes. Son interview ci-dessous.

Martin Fayulu est arrivé deuxième, après Félix Tshisekedi, à l'élection présidentielle du 30 décembre. Il avait annoncé vendredi qu'il allait déposer une plainte pour fraude devant la Cour constitutionnelle. Son équipe de campagne affirme qu'il a recueilli 61,51% des voix, contre seulement 18,86% pour le vainqueur proclamé, Félix Tshisekedi. 

De son côté, la Cenco, la Conférence épiscopale congolaise, a fait savoir jeudi que le résultat de l'élection "ne correspond pas" aux données collectées par ses observateurs dans les bureaux de vote et de dépouillement.


►►► A lire aussi: Joseph Kabila: un président discret mais tout-puissant


Par ailleurs, la majorité favorable au président Joseph Kabila et ses alliés gardent la majorité à l'Assemblée nationale.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK