Rashida Tlaib: la première femme musulmane élue au Congrès américain

Rashida Tlaib participera au Congrès dès le 6 novembre 2018.
Rashida Tlaib participera au Congrès dès le 6 novembre 2018. - © Tous droits réservés

Lors de la primaire démocrate du Michigan, Rashida Tlaib a obtenu 33,6% des voix, après une campagne populaire pour laquelle, la candidate a recueilli plus d’un million de dollars.

Comme aucun candidat républicain ne s’est présenté, Rashida Tlaib participera au Congrès sans opposition après une élection spéciale qui se tiendra le 6 novembre 2018 ? A cette date, elle remplacera officiellement M. Conyers.

Son plus proche rival était la présidente du conseil de Detroit, Brenda Jones, qui, malgré une plus grande notoriété n’a recueilli que 28,5% des voix.

Fille de deux immigrants palestiniens, Rashida Tlaib, est née à Detroit en 1976, où son père travaillait pour le constructeur automobile Ford. Elle a étudié la politique à la Wayne State University, avant d’obtenir un diplôme de droit en 2004.

Au journal Detroit News, la candidate a décrit sa victoire comme un "chaos heureux".

Mais Rashida Tlaib n’est pas une novice en politique. Elle avait déjà siégé à la Chambre des représentants du Michigan, la première fois en 2008. Elle y était  la deuxième femme musulmane à siéger dans une assemblée législative nationale, après Jamilah Nasheed du Missouri.

Le 13ème district du Congrès qu'elle représentera comprend une grande zone sud de la banlieue de Detroit dans le comté de Wayne.

 

Sa nouvelle victoire intervient alors que l’on constate une augmentation importante de l’islamophobie aux États-Unis, à la suite de l’élection de Donald Trump en 2016 et de l’augmentation générale de l’hostilité envers l’immigration.

 

Archives de 2015: Rashida Tlaib au travail dans son bureau de Detroit (APTN)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK